Format'Age - Bavardages - Langue française
Origine des expressions de A à L
15, 30, 45, 60 

Le tennis moderne puise son essence dans les règles du jeu de paume. Ainsi peut-on retrouver de nombreuses similitudes entre les deux jeux. Le comptage des points est l'un des exemples. Le "45" trop long à énoncer est devenu "40" et le "60" est devenu tout simplement "jeu". 

(expression issue du jeu de paume : certaines expressions françaises sont issues de l'univers de la paume. Dans la plupart des cas, leur origine est souvent oubliée et leur sens parfois altéré, mais leur passage dans le langage courant témoigne de l'extraordinaire popularité passée de ce jeu.)

L'ABOMINATION DE LA DESOLATION

Comble de la profanation, du péché ou de l'impiété.
Au temple de Jérusalem, les prophètes de malheur, lançaient des imprécations souvent exagérées sur la foule ironique. Lorsque une idée de malheur ou un fanatisme devient excessif alors que la base est souvent une pécadille, on parle de l"abomination de la désolation". 

L'AGE DE JULIETTE

L'âge fleur bleue où la jeune fille imagine l'amour éternel.
Shakespeare fait dire dans Roméo et Juliette "quinze ans pas plus". 

ALLER A CANOSSA

Reconnaître ses torts, s'abaisser pour sauver ses intérêts.
L'Empereur germanique Henri IV fut excommunié par Grégoire VII suite à des querelles. Henri IV se rendit au château de Canossa où le pape lui fit faire antichambre. En échange de cette offense et de l'entrevue humiliante, l'Empereur obtint l'absolution. 

L'ANE DE BURIDAN

Quelqu'un qui est incapable de se départager et de choisir entre deux sollicitations.
Aphorisme émis par Jean Buridan, recteur de Paris au XIVe siècle sur l'âne qui mourut de faim et de soif, faute d'avoir pu se décider à se tourner d'un côté ou de l'autre pour se nourrir du picotin d'avoine et du seau d'eau qui l'entouraient. 

L'ANGUILLE DE MELUN QUI CRIE AVANT QU'ON L'ECORCHE

Faire une réclamation. Se plaindre avant même d'avoir subi un préjudice.
Vient d'une anecdote où un certain bourgeois de Melun, Languille, tenant dans une pièce de théâtre le rôle de Saint Barthélemy l'écorché vif, fut saisi de terreur et prit la fuite en hurlant quand il vit arriver l'acteur qui jouait le rôle du bourreau. 

APPUYER SUR LA CHANTERELLE

Essayer de persuader les gens par la répétition et ce de façon insistante.
On appelle chanterelle la corde des bassons, des guitares ou des violons qui est la plus mince et qui produit un son très aigu, et en appuyant un son très lancinant. 

ARRIVER COMME LES CARABINIERS

Trop tard, après la bataille.
Dans "les brigands" une opérette d'Offenbach, on ne voit arriver les carabiniers que lorsque le danger n'est plus, quand on n'a plus besoin d'eux. 

AU PIED DU MUR

Mettre quelqu'un au pied du mur, c'est l'obliger à prendre une décision. L'expression remonte à l'époque où l'on se battait à l'épée. Souvent, le cinéma nous donne l'image de tels combats en champ clos, dans une salle de château par exemple. Lorsque l'adversaire a reculé, il arrive un moment où il se trouve au pied du mur. Ceci l'oblige à se défendre ou à s'avouer vaincu. De toute façon, il lui faut décider.

UNE AUTRE PAIRE DE MANCHES

Au Moyen Age, les manches étaient une partie détachable du reste de l'habit. Au cours de la journée, on changeait ses manches au gré de ses activités: une paire pour la toilette, une pour la chasse, une autre pour conter fleurette... Changer de manches, c'était donc changer d'activité.

AVEC LES YEUX DE CHIMENE

Porter sur quelqu'un un regard amoureux, avoir une passion secrète.
Dans la pièce de Corneille, le Cid, Chimène dut, malgré son amour, condamner son amant Rodrigue l'assassin de son père. 

AVOIR L'AVANTAGE

Être à un point de gagner le jeu. La formule passée dans le langage courant est issue du jeu de paume. Elle est toujours utilisée dans le comptage des point au tennis. Le mot de "tennis" lui même proviendrait de "Tenetz" employé à la paume pour avertir l'adversaire avant de servir. 

(expression issue du jeu de paume : certaines expressions françaises sont issues de l'univers de la paume. Dans la plupart des cas, leur origine est souvent oubliée et leur sens parfois altéré, mais leur passage dans le langage courant témoigne de l'extraordinaire popularité passée de ce jeu.)

AVOIR SES LETTRES DE CRACOVIE

Désigne un maître dans l'art du mensonge et de la tromperie. Qui réussit à faire passer le faux pour du vrai.
Craque désigne une blague, craqueur un imposteur, Cracovie en est la déformation. 

LE BAISER DE JUDAS

Désigne un traître ou une traîtrise.
C'est par un baiser que Judas livra le Fils de l'homme, Jésus, à l'armée et au peuple. 

DU BALCON DE SIRIUS

Considérer les événements de très haut, avec détachement.
La plus brillante étoile du ciel est Sirius de la constellation du Chien. 

BATTRE LA CHAMADE

La chamade est un roulement de tambour ou une sonnerie de trompette signifiant à l'ennemi que l'on se rend ou que l'on veut faire une trêve. Le coeur qui bat la chamade est donc un coeur qui capitule.

UN BEOTIEN

Quelqu'un de fermé aux nuances, ne connaissant pas les subtilités et la beauté artistique.
Les Athéniens de la Grèce antique considéraient leurs voisins de Béotie commes de grossiers paysans, des rustres. 

BISQUE, BISQUE, RAGE !

Une "bisque" est un "point gagnant" dont le joueur peut bénéficier une fois dans la partie au moment de son choix. Le gain du point, et souvent même du jeu, par l'usage de cette sorte de "joker", entraine bien souvent la rage et le dépit de l'adversaire. Cet usage est quasi abandonné. 

(expression issue du jeu de paume : certaines expressions françaises sont issues de l'univers de la paume. Dans la plupart des cas, leur origine est souvent oubliée et leur sens parfois altéré, mais leur passage dans le langage courant témoigne de l'extraordinaire popularité passée de ce jeu.)

BOIRE A TIRE-LA-RIGAULT

Ce proverbe est d'origine normande : Noël Taillepied, dans son Histoire des antiquités et singularités de la ville de Rouen, en donne l'explication suivante. Au XIIIe siècle, l'archevêque Odon Rigault fit présent à la ville de Rouen d'une cloche à laquelle la reconnaissance des habitants ou la vanité du donateur imposa le nom de Rigault.

Cette cloche était d'une grandeur et d'une grosseur démesurées ; c'était la première que les habitants de Rouen eussent jamais vue ainsi faite. Il fallait une patience et surtout une force peu communes pour la mouvoir ; et d'après le raisonnement très simple que les sonneurs doivent être d'autant plus altérés que leur peine est plus grande, il devint d'usage de comparer
ceux qui buvaient beaucoup aux sonneurs chargés de tirer la Rigault.

LA BOITE DE PANDORE

Situation ennuyeuse ou catastrophique sous couvert de charme et d'attirance.
Pandore qui fut la première femme créée par Vulcain, l'ancêtre mythologique d'Eve, désobéit elle aussi à l'ordre de ne pas ouvrir un coffret refermant tout les maux. Elle ouvrit la boîte fatale d'où s' échappèrent tous les fléaux du monde, qui accablent maintenant les humains. Il resta dans le fond de la boite l'Espérance, qui fait patienter tout de même les humains. 

BON POUR CHARENTON

Privé de bon sens, incohérent, fou à lier.
Le Marquis de Sade finit ses jours à Charenton, un ancien et célèbre hôpital psychiatrique parisien dans lequel on accueillait des pensionnaires considérés comme fous incurables. 

LE BOUC EMISSAIRE

Celui que l'on accuse, qui paie la faute des autres.
A la fête des expiations, chez les Hébreux, le Grand Prêtre avec force imprécations, envoyait vers le désert, un pauvre bouc chargé de tous les péchés d'Israël et de toutes les malédictions. 

DU BRUIT DANS LANDERNEAU

Commérages, bruit qui court, ragot dans un milieu fermé ou petite agglomération.
Dans les Héritiers d'Alexandre Duval, auteur à la mode (1767-1842), comédie ayant pour cadre une petite ville près de Brest, était la réplique suivante "oh ! le bon tour, je ne dirai rien, mais ça fera du bruit dans Landerneau". 

C'EST BYZANCE

Situation de luxe et de raffinement. Se dit avec une negation pour une situation crasseuse ou de la pauvreté.
Byzance, capitale de l'Empire d'Orient, connue dans l'imagerie légendaire, pour sa condition de vie inimitable, son luxe et ses plaisirs. 

DU CAPITOLE A LA ROCHE TARPEIENNE

Passer par des hauts et des bas. De la fortune à l'infortune.
Dans la Rome ancienne, l'on couronnait les gagnants au Capitole et un peu plus loin se trouvait la roche Tarpéienne de laquelle étaient précipités les criminels et les traîtres. 

LES CARREAUX DE JUPITER

Se dit des gens irascibles qui sont tout feux tout flammes.
Jupiter brandissait les carreaux de la foudre, un faisceau de dards à quatre faces. Quand il le secouait, la terre tremblait, le tonnerre grondait, la foudre tombait, signes de la colère divine. 

LA CAVALERIE DE SAINT GEORGES

Monnaie anglaise
Le patron de l'Angleterre, Saint Georges, figurait sur le revers des pièces de monnaie anglaise. Au XIXe siècle, en période de conflits, l'Angleterre fut souvent accusée d'utiliser plus souvent son argent que son armée, en soudoyant les politiques des autres pays. 

CE N'EST PAS LE PEROU

Déceptions éprouvées suite à de grands espoirs financiers.
Le Pérou devint le symbole de l'enrichissement suite aux fortunes et objets précieux, or, argent, rapportés par les galions espagnols au XVIe siècle. 

LA CEINTURE DE VENUS

Les charmes de la femme, de sa séduction, de ses grâces jusqu'aux tromperies subtiles.
Le sac à malice de Vénus était une ceinture nuptiale, qui contenait tous les talismans et les charmes qui séduisent les humains. 

LA CHAMBRE INTROUVABLE

Pour désigner une situation sans issue, qui semble bloquée.
En 1815, Louis XVIII trouva ce nom pour désigner l'Assemblée parlementaire qu'il dût dissoudre un an après, car les députés qui composaient la chambre introuvable étaient en majorité ultra-royalistes et prenaient souvent des mesures très réactionnaires qui exaspéraient l'opinion publique. 

LE CHANT DES SIRENES

Piège présenté sous des formes amicales. Utiliser les charmes et la séduction pour arriver à ses fins.
Pour attirer les navigateurs et les dévorer, les sirènes, êtres mythologiques avec buste de femme et queue de poisson ou d'oiseau, les envoûtaient avec des chants mélodieux. 

LE CHANT DU CYGNE

Oeuvre finale d'un artiste ou d'un créateur, que l'on considère souvent comme chef-d'oeuvre.
Il semblerait qu'à l'approche de la mort, le cygne qui habituellement à un cri disharmonieux, lance un chant excessivement mélodieux. 

LE CHARIOT DE THESPIS

Mener une vie errante. Ne pas savoir de quoi sera fait le lendemain.
Thespis, poète grec du VIe siècle av. J.C. semble être un des créateurs de la tragédie. Il passa son existence à parcourir les routes avec sa troupe, sur un char qui lui servait aussi d'estrade de présentation de ses pièces. 

LE CHEMIN DE DAMAS

Eclaircissement soudain de l'esprit et des idées. Changement, transformation du point de vue.
A l'approche de la ville de Damas, Saul de Tarce, citoyen romain agent du clergé juif, responsable des persécutions contre les adeptes du Christ, eut une vision de Jésus et entendit sa voix. Suite à cet événement, il devint l'un des plus ardents propagateurs du christianisme et devint Saint-Paul un des apôtres. 

CE CHIEN DE JEAN DE NIVELLE QUI S'EN VA QUAND ON L'APPELLE

Lâche, couard. Qui fuit les responsabilités.
Jean de Nivelle aurait souffleté son père Jean II de Montmorency, et ne se rendit pas aux sommations du Parlement. Son père l'aurait ensuite déshérité en le traitant de chien. 

UNE CONDUITE DE GRENOBLE

Mettre quelqu'un à la porte, le mener à la sortie de façon un peu vive.
Le maréchal de Lesdiguières, nommé gouverneur du Dauphiné par Louis XIII, se fit recevoir et reconduire hors les murs de la ville par les Grenoblois à coups de bâtons et de pierres, alors qu'il s'était présenté dans la ville sans prévenir. 

SE CONSOLER DU DEPART D ULYSSE

Infidélité de la femme. Femme qui remplace son mari dès que celui-ci à le dos tourné.
Contrairement à Pénélope, qui passa vingt ans de sa vie, à attendre et à rester fidèle à son héros Ulysse. 

UN COUP DE JARNAC

Traîtrise, coup bas inattendu.
Lors d'un duel entre Guy Chabot, comte de Jarnac, et François de Vivonne favori du roi Henri II, Jarnac entailla inopinément et traîtreusement le jarret de son adversaire. Le roi pardonna au comte, car celui-ci avait tout de même préservé la vie de Vivonne. Ce dernier, rageur et honteux, arracha les bandages protégeant sa blessure et en mourut trois jours plus tard. 

UN COUP DE TRAFALGAR

Mauvaise plaisanterie. Coup imprévu et souvent désastreux.
Le 21 octobre 1805, l'amiral Nelson et sa flotte anglaise de vingt-sept unités, attaqua et détruisit complétement, et ce par surprise, les trente-trois navires espagnols et français commandés par le duc de Gravina et l'amiral de Villeneuve, au nord-ouest du détroit de Gibraltar face au cap de Trafalgar. 

LA COUR DU ROI PETAUD

Lieu de désordre et de confusion. Anarchie.
Le roi Pétaud était le chef de la corporation des mendiants, au Moyen-Age. Par dérision, car Pétaud vient du latin peto demander l'aumône ou bient pêter. Molière cite dans Tartuffe la cour du roi Pétaud "On n'y respecte rien ; chacun y parle haut". 

CRIER HARO

Charger quelqu'un présumé coupable de tous les méfaits, soulever la colère publique contre lui.
Au Moyen-Age, les gens criait "Haro !" pour appeler au secours les sergents de guet ou les passants. Plus tard, ce fut le cri qui soulevait les foules, le cri d'appel au jugement. 

DANS LES BRAS DE MORPHEE

Sommeil profond. Passer une bonne nuit de sommeil.
Morphée, fils d'Hypnos personnification du Sommeil dans la mythologie grecque, est le songeur né de la Nuit, qui touche les mortels d'une fleur de pavot et qui les endort dans ses bras d'un sommeil plein de rêves. 

LES DELICES DE CAPOUE

Situation particulièrement agréable qui vient à faire oublier les devoirs et obligations plus urgents et importants.
C'est dans la ville italienne de Capoue, une des plus avenante d'Italie, qu'Hannibal et ses soldats hivernèrent, les mettant en retard dans leur campagne. 

DESCENDRE DE SON EMPYREE

Daigner descendre de son trône ou sortir de sa tour d'ivoire.
L'Empyrée était la quatrième sphère céleste dans le système de Ptolémée, la plus haute et aussi le lieux de vie et de séjour des dieux et des bienheureux. 

DONNER UN SOUFFLET A RONSARD

Mal s'exprimer.
Pierre de Ronsard, un des poète français de la Renaissance ayant formé la "Pléiade", fut l'un des ardents défenseurs de la langue française, très attaché à son épuration et à son enrichissement. 

DU TEMPS OU LA REINE BERTHE FILAIT

Dans le temps. Ce n'est pas d'aujourd'hui !
C'est au VIIIe siècle que les dames passaient leurs journées à filer leur quenouilles, telle que le fit la reine Berthe. 

L'ELDORADO

Lieu chimérique de vie facile, de trésors et de délices.
Les conquistadors espagnols imaginaient ce pays entre l'Amazone et l'Orénoque. Ils pensaient trouver dans ce pays des trésors à profusion, d'où le nom d'el dorado le pays doré. 

LES ENFANTS DE LA BALLE

A l'origine, "Les enfants de la balle" sont les enfants des Maîtres paumiers. Leur adresse proverbiale les a immortalisés. A partir du XVIIe siècle, les enfants de comédiens utilisant les salles de jeu de paume pour leurs représentations deviennent  aussi des "enfants de la balle". 

(expression issue du jeu de paume : certaines expressions françaises sont issues de l'univers de la paume. Dans la plupart des cas, leur origine est souvent oubliée et leur sens parfois altéré, mais leur passage dans le langage courant témoigne de l'extraordinaire popularité passée de ce jeu.)

ENFOURCHER PEGASE

Se lancer dans la poèsie et les tirades lyriques.
Pégase le cheval ailée, fit apparaître d'un coup de sabot au sommet du mont Hélicon, la fontaine Hippocrène, où venaient se désaltérer les nourrices de poètes, les muses. 

ENVOYER AU DIABLE VAUVERT

Se débarrasser. Envoyer quelqu'un le plus loin possible de soi, là où se trouve le diable.
Le château de Vauvert, près de Paris, était parait-il, sous le règne du pieux Louis IX, la demeure du diable depuis que le grand-père du roi, Philippe Auguste, y avait séjourné après avoir été excommunié. 

EPATER LA GALERIE

Les galeries sont les espaces couverts ceinturant le jeu de paume où se tenaient les spectateurs. A partir de la Renaissance, la galerie désigne les spectateurs. Épater la galerie signifie disputer une partie en suscitant une admiration à en couper les jambes : "é-patter". 

(expression issue du jeu de paume : certaines expressions françaises sont issues de l'univers de la paume. Dans la plupart des cas, leur origine est souvent oubliée et leur sens parfois altéré, mais leur passage dans le langage courant témoigne de l'extraordinaire popularité passée de ce jeu.)

UNE EPEE DE DAMOCLES

Malgré une avantageuse situation, nous ne sommes jamais à l'abri d'un danger ou d'un problème.
Damoclès courtisan du tyran de Siracuse Denys l'Ancien, vantait toujours le bonheur de son roi. Celui-ci lui répondit "Tu envies ma place, prends-la". C'est en dégustant les vins et les mets les plus merveilleux installé sur un lit couvert de pétales de fleurs qu'il vit au-dessus de lui, une lourde épée accrochée seulement par un crin de cheval. Il s'enfuit sans demander son reste ayant compris toutes situations, tous bonheurs ou élévations dans la société, se paient en retour par de grands risques ou de plus grandes responsabilités. 

FAIRE CHARLEMAGNE

Emporter ses gains sans se soucier des autres, lors d'une association.
Dans un jeu de cartes on appelle Charlemagne l'atout représenté par le roi de coeur. Souvent on l'abat, on gagne et l'on se retire sans même donner la revanche auquelle peuvent avoir droit les autres joueurs. 

FAIRE FLORES

Avoir du succès, être recherché par les autres.
Semble provenir d'un roman du XVIe siècle, Florès de Grèce, dont le héros s'appelait Florès. 

FAIRE LE MARIOL

Gaye-Mariole était une sorte de géant, d'une force herculéenne, qui s'engagea dans les armées impériales. Surnommé "l'Indomptable", il était sapeur et accumulait les exploits guerriers. C'est lui qui servit de modèle pour le sapeur de l'Arc de Triomphe du Carrousel à Paris, et encore lui qui figure dans La Distribution des Aigles, tableau de David. Il serait également à l'origine de l'expression "faire le mariol" (sans le e final), qui signifie: se faire remarquer, attirer l'attention. Après la bataille de Friedland, Napoléon passa les troupes en revue. Au commandement "Présentez..., armes!", le colosse perdit tous ses moyens, troublé par la présence de l'empereur en face de lui. Il oublia de prendre son arme. Comme Napoléon avançait, Gaye-Mariole, éperdu, saisit un petit canon sans affût et présenta ainsi les armes. "Ah, sacré Mariole" se serait exclamé l'empereur en reconnaissant le sergent-sapeur.
Cette explication, cependant, est trop belle pour plaire à tout le monde. Certains historiens font en effet remonter l'expression au moins au XVIème siècle. "Mariol" aurait fait partie du vocabulaire des mots italiens qui eurent leur vogue en France. Dans le dialecte vénitien, mariolo voulait dire "petit malin".

FAIRE UNE COUPE SOMBRE

Il arrive, à la suite d'incidents ou de grands changements dans une entreprise ou une administration, qu'on licencie un certain nombre de personnes. On fait alors des "coupes sombres". L'image est empruntée au langage de ceux qui entretiennent les forêts. Curieusement, la véritable coupe sombre consiste à supprimer seulement quelques arbres et taillis pour laisser la forêt sombre. Au contraire, quand on abat beaucoup d'arbres pour laisser la forêt clairsemée, on procède à une "coupe claire". L'erreur tient au fait que sombre s'associe à sinistre.

LA FEMME DE CESAR

Epouse d'un personnage haut-placé, que l'on ne peut se permettre d'entacher ou de critiquer.
César dut répudier sa femme Pompeia, bien qu'il la crut innocente, suite à des insinuations lancées après une fête réservée aux femmes. Un certain Claudius l'aurait rejointe dans ses appartements. 

UN FESTIN DE BALTHAZAR

Repas somptueux et très abondant.
Balthazar, roi des Chaldéens, offrit à mille de sa cour, aux siens et à ses femmes et concubines, un festin magnifique où ils burent dans des vases d'or et d'argent volés au temple de Jérusalem. Le roi aperçut pendant ce festin une main qui traçait sur la muraille des mots mystérieux que seul Daniel, un des captifs hébreux su interpréter comme un message prophétique annonçant la ruine imminente du royaume. En effet, c'est pendant cette même nuit, que Balthazar fut tué et que Darios le Mède s'empara du royaume. 

FIER COMME ARTABAN

Etre vaniteux, arrogant et faraud autant qu'un Cyrano de Bergerac, qu'un d'Artagnan. Avoir une fierté de coq, le roi du poulailler.
Vient d'Artaban, le héros d'un roman-fleuve écrit par La Calprenède (1610-1663) auteur à la mode du temps de Mme de Sévigné. 

FIER COMME UN POU

Quelle fierté peut-on trouver chez cet insecte parasite ? En réalité, le pou désignait autrefois le coq. Fier comme un coq nous semble plus compréhensible.

UNE FIEVRE DE SAINT VALLIER

Emotion trop forte, qui mène vers une maladie ou vers la mort.
Saint-Vallier, fut condamné à mort injustement pour n'avoir voulu révéler un secret qu'on lui avait confié. Au moment de sa mise à mort sur l'échafaud, on lui annonça que sa peine de mort était changée en emprisonnement à perpétuité. Sous le coup de l'émotion, il tomba malade et eut une forte fièvre qui le terrassa peu de jours après. 

FILER A L'ANGLAISE

Filer à l'anglaise, c'est disparaître sans se faire remarquer, sans dire au revoir ni remercier son hôte. D'après Maurice Rat, ce serait le sans-gène des Anglais qui aurait donné naissance à l'expression. Il faut toutefois voir dans cette explication une anglophobie qui était dans la mentalité des Français pendant des siècles de rivalité et de guerre. A noter que, comme pour se venger, les Anglais utilisent notre expression en l'adaptant à leur nationalisme: to take french leave. Le sens est absolument le même. Autre interprétation: l'anglaise est une danse qui demandait une certaine agilité, la même agilité qu'il faut déployer pour s'éclipser sans attirer l'attention. D'où l'expression !

LA FLECHE DU PARTHE

Vérité blessante, lancée à quelqu'un qui ne s'y attend pas.
Vient d'une habile ruse de guerre utilisé par de redoutables cavaliers, les Parthes. Ils feignaient la retraite, et lançaient leurs flèches en arrière par-dessus l'épaule, sur l'ennemi les poursuivant. 

UNE FORET DE BONDY

Se dit d'un lieu sans bonne réputation et de mauvaise fréquentation. Un coupe-gorge.
En rapport avec la forêt et le village de Bondy où fut assassiné le roi d'Austrasie, Childéric II, petit-fils de Dagobert. Cette forêt était alors un repaire de brigands, où se cachaient des détrousseurs de grand chemin. 

FRANCHIR LE RUBICON

Prendre une décision importante.
César, pour gagner du temps pour atteindre Rome, traversa une petite rivière le Rubicon, qui était interdite de passage par le Sénat romain qui déclarait traître à la patrie tout chef militaire à la tête d'une troupe armée qui la franchirait. César dit en enjambant cette rivière "Le sort en est jeté !"  (Alea jacta est). 

GOLF

Les Ecossais ont inventé un jeu il y a des années. Il était intitulé Gentlemen Only, Ladies Forbidden (Reservé aux Hommes, Interdit aux Femmes) G.O.L.F.! C'est ainsi que ce mot est entré au dictionnaire !

LE GRAIN DE SABLE DE PASCAL

Il suffit d'un rien, d'un petit événement, pour changer ou faire évoluer une situation.
Le républicain anglais Cromwell mourut d'une calcul urinaire. Pascal écrit de ce fait une phrase célèbre "Sans un petit grain de sable qui se mit dans son urètre...". Car la disparition de Cromwell mit fin à la République Anglaise et permit le rétablissement de la royauté. 

L'HEURE DU BERGER

L'heure du soir favorable aux rencontres amoureuses, favorable aux amants.
Endymion, était un berger, qui avait obtenu de Zeus de jouir de la jeunesse éternelle, à condition de devoir toujours dormir. Son amoureuse, la Lune, venait le contempler et l'aimer la nuit. 

JEU DE MAIN, JEU DE VILAIN

Joué d'abord à main nue, le jeu de paume évolue à la fin du moyen âge vers un jeu de battoirs ou de raquettes. La raquette et le battoir étant des objets d'un certain prix, leur usage les réservent par définition à la "noblesse". Pour les "vilains" (autrefois paysans), Le jeu reste un "jeu de main". 

(expression issue du jeu de paume : certaines expressions françaises sont issues de l'univers de la paume. Dans la plupart des cas, leur origine est souvent oubliée et leur sens parfois altéré, mais leur passage dans le langage courant témoigne de l'extraordinaire popularité passée de ce jeu.)

LE JEU N'EN VAUT PAS LA CHANDELLE

A l'époque où la télévision n'existait pas, les longues soirées d'hivers étaient une occasion pour jouer aux cartes ou aux dés. Les joueurs misaient de petites sommes. La chance faisait parfois défaut et les gains rapportés ne suffisaient pas toujours à rembourser la chandelle qui avait éclairé la partie.

JOUER LES CASSANDRE

Celui qui prophétise les malheurs, oiseau de mauvais augure.
Cassandre, princesse et prophétesse fut condamnée par Apollon à n'être jamais prise au sérieux. Les Troyens ne tinrent pas compte de ses prédications et c'est ainsi que ceux-ci assistèrent à la chute de leur ville, car ils laissèrent entrer le cheval de bois empli de guerriers envoyés par les Grecs pour les envahir. 

UN JUGEMENT DE SALOMON

Utiliser un stratagème qui semble cruel mais qui permet de révéler la vérité.
Le roi Salomon, roi d'Israël, proposa de couper en deux un enfant que deux femmes se disputaient. La vrai mère se révéla être celle qui préféra céder l'enfant vivant à l'autre femme, plutôt que de le voir tué. 

LES LANGUES D'ESOPE

Le meilleur est aussi parfois le pire et inversement.
Esope esclave chez Xanthos, reçut de son maître l'ordre de préparer à manger pour ses invités ce qu'il y a de meilleur et ensuite ce qu'il y a de pire. Dans les deux cas, Esope prépara des langues qui selon lui apportent à la fois le bien et le mal. Le bien comme lien de communication entre les hommes, qui sert à louer les dieux et qui est une des clefs de la civilisation, et le mal comme étant la mère de tous les maux, qui transmet les calomnies et les mensonges, en divisant les hommes. 

LE LION D'ANDROCLES

Modèle de reconnaissance fidèle.
Un chrétien, du nom d'Androclès, fut livré aux fauves. Mais il fut épargné par un lion, qu'il avait auparavant soulagé d'une épine à la patte et avec lequel il avait vécu en Afrique. L'empereur laissa la vie sauve à Androclès et lui fit cadeau du lion. 

LE LIT DE PROCUSTE

Tyrannie.
Procuste était un détrousseur de voyageurs et utilisait des lits de torture. Un grand, sur lequel il mettait les gens de petite taille et auxquels il étiraient les membres et un petit sur lequel il mettait les gens de grande taille à qui il découpait les pieds s'ils dépassaient. 

LA LOI DE DIOMEDE

Se protéger lors de situations périlleuses, prendre un intermédiaire.
Diomède fut l'un des compagnons d'Ulysse et occupe dans l'Iliade une place importante de par ses exploits et sa coopération dans les ruses de son inséparable ami Ulysse. Celui-ci savait qu'il pouvait compter sur Diomède qui le protégait. 

LUNE DE MIEL

Une coutume vieille de 4000 ans, à Babylone, voulait que pendant le mois qui suivait un mariage, le père de la mariée devait offrir à boire à son beau-fils autant de mead qu'il pouvait. Le mead était une bière à base de miel, et comme le calendrier était basé sur les cycles lunaires, cette période était appelée le mois du miel, et d'où, de nos jours la Lune de Miel !